Chercheur(e)s en droit

Thèses en cours | Thèses soutenues | Mémoires en cours | Mémoires soutenus

Diplômés 

2019

L’année 2019 a été des plus fructueuses en termes de soutenances extraordinaires au sein de notre équipe!

•Marian Kaldas a démarré le bal. Fidèle à elle-même, Marian n’a ménagé en rien ses efforts. Il en résulté un moment haut en couleur, original… et excellent, coiffé de la mention « exceptionnel ».  Sa thèse, radicalement interdisciplinaire et dédiée à construction de lutte contre la corruption adapté au contexte précis de l’Égypte, a déjà reçu beaucoup d’échos positifs. De retour au Caire, Marian est la tête d’une institution publique en formation expressément tournée vers cette quête qui est la sienne. FÉLICITATIONS MARIAN (docteure en droit)!

Fateme Bostani lui a ensuite emboité le bas en septembre avec une présentation orale puissamment innovante, efficace et émouvante. Consacrée à la promotion du droit de l’enfant en Iran, mais dans le cadre d’un souci éthique et d’une volonté d’adaptation au contexte précis d’une culture mulsulmane Shiite, la thèse propose d’intéressants ponts et convergences utiles entre des visions occidentale et orientale du droit à l’enfant. Basée sur un terrain empirique réalisé auprès d’acteurs de l’éducation en Iran, cette thèse donne accès à des voix qui jamais, autrement, n’auraient plus être entendues au Canada! FÉLICITATIONS FATEME (docteure en droit)!

Juliette Defond, en cotutelle avec Aix-en Provence, a de son côté réalisé tout un exploit: celle d’une thèse radicalement interdisciplinaire et critique soutenue dans une grande université française reconnue pour son conservatisme réputé inébranlable, et le tout avec les félicitations du jury (mention « exceptionnel » du coté québécois). Ludovic Hennebel, directeur de thèse du côté français, y a vu le début d’une nouvelle ère et de quoi donner de l’espoir à tous les amoureux de l’interdisciplinarité qui, d’ordinaire, ne peuvent s’y adonner de l’autre côté de l’Atlantique.  BRAVO JULIETTE (docteure en droit)!

•Ce fut enfin, en novembre le tour de Grâce Desbiens (codirection Gilles Bibeau, anthropologie) avec une thèse poignante, illustrant le sort  tragique d’enfants « polyvictimes » —victimes de la guerre, de la perte de leur parents, de kidnapping destiné à les enrôler dans diverses milices,  d’un manque de ressources criant où l’acte violent devient seul moyen de survivre, d’une situation de vie dans la rue sans autre politique publique que celle de leur fréquent emprisonnement pénal, etc. Tous les membres du jury ont souligné le caractère important d’un tel acte de dénonciation et de mise en visibilité de leur situation, tout autant que la quête de solutions capables de leur venir en aide. BRAVO GRÂCE (docteure en sciences humaines appliquées)!

Remarquons que 2019 a été aussi fertile en dépôts, toujours en attente de soutenance. Il y a d’abord eu Albert Saraga, en janvier, dont la thèse a porté sur la rencontre des problématiques de vieilissement et de dépendance aux drogues et de l’impact de ce double problème en matière d’intervention adaptée. Malheureusement, la santé fragile d’Albert a causé des complications et la soutenance est reportée sine die… BRAVO ALBERT POUR CET EXPLOIT QUE CONSTITUAIT À LUI SEUL CE DÉPÔT! NOUS SOMMES AVEC TOI! (Quasi docteur en sciences humaines —à 90%)).

2018

Alessandra Devulsky

TITRE du postdoctorat [2016-2018]

« Nouvelles perspectives de la méthodologie du droit : XXIe siècle, révolution épistémologique et droit des femmes»

Alessandra Devulsky est avocate et fut professeure à la faculté de droit de l’Université Nove de Julho (Brésil) jusqu’en 2017. Elle est docteure en Droit Économique et Financier de l’Université de São Paulo (USP), ainsi que diplomée d’une maîtrise en Droit Politique et Économique de l’Université Presbiteriana Mackenzie de São Paulo et d’un premier cycle en Droit de l’environnement et du développement durable de l’Université de Cuiabá. Dans ses recherches, elle s’est intéressée aux influences critiques de Louis Althusser, de Bernard Edelman et de Michel Aglietta. Son approche critique est foncièrement féministe, ayant notamment publié en lien avec le mouvement brésilien du féminisme noir et autochtone.

Alexandra Juliane Law

alexandra

Titre de la thèse de doctorat

« Social Movement Casework and the Law and Organizing Ideal: Toward a modified law and organizing model »
(Programme de doctorat en droit)

Description

Que ce soit avec l’objectif de mobiliser les membres d’une communauté, pour mieux comprendre l’impact des changements législatifs ou même par simple compassion, divers groupes communautaires à travers le Canada offrent des services juridiques gratuits à des justiciables qui en éprouvent le besoin. Ces derniers sont souvent inadmissibles à l’aide juridique tout en étant économiquement incapables de payer des honoraires d’avocat. Cette offre parallèle de services juridiques favorise l’accès à la justice, mais quel en est le prix, à long terme, pour les justiciables et pour les intervenants militants. Quel est l’effet de ces mouvements sociaux? Ce projet a pour objectif de mieux connaître le rôle de l’intervenant militant (avocat, organisateur ou autre) dans le contexte de ce type de travail militant.

Profil

B.A. en Relations industrielles (Toronto), M.A. en Legal Studies (Carleton), LL.B./B.C.L. (McGill)
Membre du Barreau du Québec

Avancement des travaux

Soutenance : 23 avril 2014

—Alessandra a choisi une carrière d’enseignement au Collège Dawson doublée d’une pratique active, en parallèle, du cause Lawyering du côté du travail immigrant.

Marie-Neige LaperrièreMNL

TITRE de la thèse de doctorat

« Clés de lecture féministes et néogramsciennes du droit civil entourant le système d’habitation québécois »
(Programme de doctorat en droit)

DESCRIPTION

À partir d’une approche interdisciplinaire en outre inspirée des théories critiques féministes et néogramscienne, la recherche a pour objectif de mieux comprendre les dynamiques de pouvoir inhérentes au droit civil, plus spécifiquement en matière d’habitation. Le projet apporte un éclairage nouveau sur l’interaction entre la montée de la copropriété divise et les problèmes d’accès au logement pour les mères monoparentales.

PROFIL

Bacc. en science de la santé (Faculté de Médecine/UdeM); Bacc. en droit (LL.B. /UQÀM); Diplôme de droit notarial (DDN/USherb); Maîtrise en droit international (LL.M/ UQÀM sous la direction de Rémi Bachand). Rédactrice en chef de la revue Chantiers de la recherche en droit. Interdisciplinarité savante et pratique professionnelle (2012-2013). Membre de la Chambre des notaires du Québec (8 ans de pratique professionnelle).

AVANCEMENT DES TRAVAUX

La thèse a été soutenue 12 janvier 2016 et fut boursière de la Chambre des notaires.

Marie-Neige est maintenant professeure de droit à l’Université du Québec en Outaouais.

Daniel Djedi

djedi

TITRE de la thèse de doctorat

« Évaluation de la pertinence du principe de l’impartageabilité de la réserve des coopératives non financières au Québec en termes d’attrait des investisseurs, de respect de l’identité coopérative et de cohérence de droit positif »
(Programme de doctorat en droit)

DESCRIPTION

L’objectif de la recherche est d’approcher plusieurs disciplines— notamment le droit, la philosophie et les sciences économiques— afin d’apprécier la pertinence globale de l’impartageabilité de la réserve, principe caractéristique de l’identité coopérative au Québec. De façon globale, le projet cherche à soutenir l’économie sociale comme alternative face au paradigme dominant néolibéral.

PROFIL

Deuxième cycle en droit des affaires et fiscalité et premier cycle en droit civil (Université d’Orléans/France); Chargé de cours (développement des habiletés du juriste/UdeM) et auxilaire de recherche (CRDP). Fort d’une expérience professionnelle, il a notamment dirigé Emporiad consulting Inc, cabinet-conseil en gestion et en création d’entreprises.

AVANCEMENT DES TRAVAUX

La thèse a été soutenue le 10 juin 2016.

Daniel est maintenant professeur de droit à l’Université de Djibouti.

Mélanie Tremblay

tremblay

TITRE du mémoire

« Droit international des réfugiés homosexuels: qu’en est-il des lesbiennes ? » (programme de maîtrise en droit)

DESCRIPTION

The thesis is focused on women fleeing homophobic persecution in their countries of origin for refugee protection in Canada. The research is specific to Canada’s treatment of women sexual minorities, as their experiences of persecution sets them apart from those of sexual minority men. Although it is focused on Canadian refugee law, the project seeks to analyze Canada’s adherence to international obligations within the context of global human rights —International Law at with a focus on Human Rights and more specifically Women’s Rights.

PROFIL

Undergraduate studies in in Political Science with a focus on International Relations and Comparative Politics (Concordia). Volunteering work experience in Northern Uganda with with vulnerable communities and another previous one with the International Criminal Defense Attorneys Association.

AVANCEMENT DES TRAVAUX

Diplôme accordé en août 2014.

Garance Navarro-Ugé [stagiaire 2016-2017]

TITRE du stage au CRDP

« L’idée du droit social chez Gurvich»

Garance Navarro-Ugé est candidate au doctorat en droit public au sein de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et en co-direction avec l’Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales.

Diplômée d’un Master 2 en Droit constitutionnel et droits fondamentaux (UP1) et en Etudes politiques (EHESS), elle s’intéresse aujourd’hui, dans le cadre de son travail de thèse, aux oeuvres de Georges Gurvitch et plus particulièrement au «  droit social » , afin de révéler l’intérêt de ces écrits pour la science juridique. Il s’agit de montrer en quoi la théorie du droit social de Gurvitch permet de comprendre l’émergence de nouvelles formes de droit. Ainsi, elle s’intéresse à la redéfinition des rapports entre Etat et Société pour enfin comprendre comment la société peut-être une source de droit positif.

Thèses en cours

Juliette Defond

WIN_20160811_215235 (2)

TITRE de la thèse de doctorat

« L’intervention humanitaire en droit international public: théorie interdisciplinaire contre arbitraire»

(Programme de doctorat en droit – Codirection avec Karim Benyekhlef (UdeM) et, dans le cadre d’une cotutelle, avec Lodovick Hennebel  (Aix-Marseille III ).

DESCRIPTION

Le juriste observe règles et principes. Il les prend au sérieux. Cependant, il arrive que, dans les faits, ce juriste observe une contradiction manifeste entre le contenu des règles et la façon dont les États les utilisent ou s’en revendiquent sur la scène géopolitique. Naît alors l’impulsion critique et l’élan interdisciplinaire:  La perspective interne ne peut-elle pas tirer quelque savoir utile des critiques répétées en sciences politiques?

Dans sa première phase, le projet réalise une exploration des critiques en sciences humaines comme instrument d’identification de zones potentielles d’arbitraire dans l’utilisation concrète de la règle— soit de zones formellement réputées inexistantes à l’intérieur de la perspective interne. Considérant son rattachement foncier au droit et à sa perspective interne, dans sa deuxième phase,  le projet importe et tente de traduire la critique de l’externe vers l’interne avec l’espoir de produire, à terme, une meilleure interprétation et mise en oeuvre des règles.

En termes d’histoire des disciplines, le dialogue entre droit moderne et  sciences politique ressemblent un peu, explique le politologue Lucien Sfez, aux discussions parlementaires entre partis au pouvoir et en opposition: quoi que dise le premier, l’autre aura structurellement tendance à s’y opposer. La thèse se veut issue d’une position tierce, où l’interdisciplinarité bien menée fait obstable aux phénomènes claniques dans un objectif de renouvellement théorique de l’arbitraire potentiel en DIP des interventions humanitaire.

AVANCEMENT DES TRAVAUX

En rédaction. Dépôt attendu en décembre 2017.

Amélie St-DenisAmelie_ St-D

TITRE de la thèse de doctorat

«La place de l’Autre : l’influence des sciences humaines et sociales dans le processus judiciaire et décisionnel de la Cour du Québec, chambre de la jeunesse

PROFIL

Bacc. en droit (L.L.B. à UdeM); Membre du barreau du Québec depuis 2009;  Avocate en droit de la jeunesse.

AVANCEMENT DES TRAVAUX

En rédaction.

Malika Alami

TITRE de la thèse de doctorat

« Mission d’intérêt général des médias et nouveaux périls pour la liberté de 

presse»
(Codirection avec Pierre Trudel/programme de doctorat en droit)

Malika Alami est journaliste d’expérience et primée, détachée au Québec, mai

s toujours en poste au journal Aujourdhui Le Maroc. Elle s’intéresse tout particulièrement aux nouvelles menaces pour la liberté de presse, notamment avec les agissements de manipulation de l’information et aux guerres que livre aux journalistes l’équipe de Donald Trump.

Articles récents

http://aujourdhui.ma/societe/attentat-de-quebec-condamnations-unanimes-et-elan-de-solidarite-a-travers-le-canada

AVANCEMENT DES TRAVAUX

Préparation de l’examen de synthèse

Fateme Bostani

Fateme Bostani

TITRE de la thèse de doctorat

« Human Rights in Educational System: A Comparative Study in Primary Schools of Iran and Canada »
(Codirection avec Milton Campos (URio)/Programme de doctorat en droit).

Fateme Bostani a oeuvré depuis plusieurs années déjà, en Iran, comme journaliste protectrice des droits humains. Après un séjour activiste dans une école dans une région d’Asie du Sud, la candidate a formé le projet de réaliser au Canada un doctorat centré sur la situation des droits des enfants dans sa région natale.

DESCRIPTION

La recherche effectue une étude des représentations sociales des droits humains là où elles se propagent et prennent racine pour l’avenir: à l’école primaire. Il s’agit de comparer la genèse du rapport géoculturel aux droits humain au Canada et en Iran et d’observer les caractéristiques d’une éducation capable de faire émerger une relation harmonieuse avec les droits humains.  La recherche forme le projet de construire des instruments pour que, dans l’arène éducationnelle de l’école primaire, où se concentrent souvent professionnellement les femmes, on puisse contrer ce qui fait obstacle à une culture faisant obstacle aux droits des enfants..

Avancements des travaux

Fateme déposera sa thèse avant la fin de 2018.

Ginette Goabin

TITRE de la thèse de doctorat

« Acteurs armés non étatiques et respect des droits de l’enfant en période de conflits armés internes: quelles perspectives? » (Programme de doctorat en droit)

AVANCEMENT DES TRAVAUX

En rédaction.

Marian Kaldas 

TITRE de la thèse de doctorat

« Instruments de lutte contre la corruption en sciences humaines et théories pour une gouvernance législative adaptée au contexte Égyptien» (Codirection avec Paul Seda(USimon Fraser) Programme de doctorat en droit)

AVANCEMENT DES TRAVAUX

Marian déposera sa thèse avant la fin de 2018.

Nathalie Blais

blais

TITRE de la thèse de doctorat

« Le développement économique du Québec : un objectif de la Loi sur l’immigration au Québec portant atteinte à la dignité des travailleurs et entravant la réalisation des autres objectifs de la loi »
(Programme de doctorat en droit – codirection avec France Houle.

AVANCEMENT DES TRAVAUX

La thèse tire à sa fin et Nathalie est maintenant professeure de droit à l’Université du Québec en Outaouais.

Mémoires en cours

Yani Likongo

   Après un premier cycle en sciences politiques, une maîtrise en administration (MPA) et un Programme de développement professionnel (PDP) de Harvard, Yani entre dans la fonction publique fédérale, mais il a la recherche vrillée au corps. Qu’à cela ne tienne, il entreprend un diplôme de 3e cycle (en administration) à Université de Sherbrooke, dont il débute le terrain empirique en 2018, mais son quotidien de fonctionnaire stimule sa curiosité face à la discipline universitaire du droit. Avec l’aval de son employeur, il débute en 2017 une maîtrise en droit centrée sur les relations interdisciplinaires reliant le contrat juridique de travail au concept de contrat psychologique en sciences humaines.  En cela, il marche sur les traces de sa directrice qui, il y a quelques années, centrait sa thèse de doctorat sur les relations entre le concept de contrat en sciences humaines et en droit.

TITRE du mémoire

« Équilibre vie-travail via le contrat psychologique entre employé et superviseur : un complément au droit du travail »

AVANCEMENT DES TRAVAUX

Dépôt prévu en 2019.

Benjamin Prud’homme

Benjamin est avocat chez Robinson Sheppard Shapiro, où il pratique dans les domaines du droit familial et des droits de la personne. Il a co-fondé les organismes Québec inclusif et Projet rafiki et représente l’organisme Gender Creative Kids dans son recours judiciaire pour faire reconnaître les droits fondamentaux des enfants transgenres au Québec. Pour son engagement envers les droits humains et son parcours académique, Benjamin a été lauréat de plusieurs distinctions, dont les prix Leader de demain (AJBM), Forces Avenir ainsi que les bourses d’excellence de la Faculté de droit et de la Faculté des études supérieures et postdoctorales. Il était également en lice pour le prix Young Influencers 2016 de Canadian Lawyer.   

TITRE du mémoire

«Discours sur l’interdisciplinarité des professeurs en droit: quelle « théorie » et quelle « pratique »? Sociologie et discussion critique »

Voir aussi entrevue à Radio-Canada (« La charte et les jeunes »): ICI.

AVANCEMENT DES TRAVAUX

[en suspension]

Caroline McKenna

mckenna

TITRE du mémoire

« La responsabilité de l’État dans les cas de syndrôme d’alcoolisation fœtale » (programme de maîtrise en droit)

DESCRIPTION

La recherche en cours se veut exploratoire et qualificative. Elle cherche à revisiter les balises juridiques nationales et internationales qui encadrent l’État au regard de sa responsabilité quant aux enfants atteints du syndrome d’alcoolisation fœtale [ci-après : SAF]. Cette qualification juridique permettra d’établir si un recours en responsabilité à l’encontre de l’État existe pour un enfant naissant avec le SAF et si les engagements internationaux signés par le Canada, dans ce contexte, sont respectés. Dans un second temps, elle explore les tenants et aboutissants du projet « main dans la main », un partenariat multidisciplinaire qui s’évertue à intervenir auprès de femmes toxicomanes enceintes. Cette phase exploratoire permettra de vérifier l’hypothèse suivante : la genèse du projet « main dans la main » a supposé une reconnaissance implicite de la responsabilité de l’État à l’égard du problème socio-sanitaire qu’est le SAF.

PROFIL

Premier cycle en droit (USherb) et avocate en pratique depuis 2004. Expérience professionnelle
soutenue, internationale et diverse (en cabinet privé à Montpellier, à Sherbrooke; avocate en révision de contrats en propriété intellectuelle chez Hydro-Québec, procureure en protection de la jeunesse, etc.) Procureure aux poursuites criminelles et pénales au bureau de lutte au crime organisé à Montréal. Membre du Barreau.

AVANCEMENT DES TRAVAUX

[en suspension]

Ce contenu a été mis à jour le 16 janvier 2020 à 16 h 04 min.